Les ventes de cigarettes électroniques ont nettement augmenté au Royaume-Uni en 2014.C’est en tout cas ce que révèle une étude de Nielsen sur les ventes de cigarettes électroniques dans les supermarchés britanniques. Relayée par le blog Ma-cigarette, l’enquête s’est intéressée aux produits les plus vendus dans les supermarchés d’outre-Manche pour l’année 2014. L’enquête plus généraliste, analysait la vente de tous les produits dans les supermarchés anglais sur l’année écoulée. C’est la conclusion de l’étude qui est intéressante, car elle montre que l’un des objets les plus vendus en 2014, a été la e cigarette.

Les ventes de cigarettes électroniques augmentent de 50%

Le cabinet d’analyse Nielsen qui a réalisé l’enquête, a travaillé sur les 10 plus grands supermarchés britanniques pour fournir ces chiffres. Ce qui résulte de l’étude, c’est qu’en volume, les ventes de E-cigarettes ont en effet progressé de 49,5% entre 2013 et 2014. Dans le Royaume-Uni, près de 17,3 millions de cigarettes électroniques auraient été vendues en 2014. En valeur relative, l’augmentation est quasi aussi forte avec 43,5% de progression pour un total de 190 millions de dollars.

Les supermarchés lieux privilégiés pour l’achat de e-cigarettes

Le marché de la cigarette électronique et du e liquide pour cigarette électronique est estimé entre 225 et 300 millions de Livres Sterling pour l’année 2014 au Royaume Uni, soit entre 288 et 384 millions d’euros. Ce qui peut paraître surprenant, c’est que, selon l’étude, près de la moitié des ventes aurait été réalisées dans les Supermarchés. Ce qui est bien plus qu’en France, où la vente de cigarette électronique et de e liquide est très minoritaire en grande surface. Simple spécificité Britannique ou tendance lourde qui arrivera en France ? Difficile d’y répondre pour le moment. L’autre moitié des ventes est réalisée en stations services, pharmacies, boutiques e-cigarettes et sites internet. Il a fort à parier que ces derniers, les sites internet, vont prendre une importance de plus en plus nette. En effet, après les premières années où les clients avaient besoin de conseils et se rendaient en boutique pour avoir des renseignements bien légitimes, une grande partie des vapoteurs semblent aujourd’hui suffisamment serein pour commander sur internet. Le nombre de sites internet consacrés à la cigarette électronique a ainsi énormément augmenté en 2014. Le fait d’acheter du e liquide en ligne est devenu de plus en plus courant et le nombre de goûts e liquides a énormément augmenté, on en trouve plus de 8000 différents sur le web. Avec plusieurs atouts, choix, simplicité et prix, tous les indicateurs montrent que les vapoteurs vont de plus en plus se porter sur internet pour leur achat de e liquide ou de matériel.

La cigarette électronique fait-elle baisser la vente des autres substituts nicotiniques ?

Voilà une question intéressante, c’est vrai qu’on peut se demander si le succès de la cigarette électronique ces dernières années a eu un impact sur la vente des autres substituts nicotiniques dit classiques. Par substituts nicotiniques classiques on entend, les patchs et les gommes autres que la cigarette électronique et le e-liquide. D’après l’étude, la vente de ces substituts classiques a baissé de 6,1% l’année passée au Royaume-Uni. Le premier constat est le suivant, nul doute que cette baisse tient son origine du succès massif de la vape (e-cigarette) qui s’est beaucoup développée en 2014 mais, et c’est le second constat, cette baisse n’est pas non plus très importante. On aurait pu penser que le secteur soit plus marqué par la forme de « concurrence » que représente la cigarette électronique puisqu’il s’agit d’un autre moyen pour arrêter de fumer. Il ne reste plus qu’à observer si ces tendances vont se confirmer pour l’année 2015.